la journée mondiale de la maladie de coeliaque
La journée mondiale de la maladie de coeliaque
18 mai 2017
Un barbecue qui fait plaisir au microbiote
Un barbecue happybiote !
19 juin 2017
Show all

Margot Montpezat, 28 ans est journaliste de métier. Après une année chez Canal +, elle a aussi travaillé dans un resto tendance végétarien sur Paris.

Elle a ensuite écrit son livre “Journal d’une intolérante alimentaire” qui est sorti en janvier aux Editions Arenes.

C’est à ce titre que j’ai souhaité lui poser quelques questions sur la gestion au quotidien d’une alimentation encore dite “particulière”, c’est à dire sans gluten, sans produit laitier… car pendant nos 6 semaines Happybiote, on retire aussi momentanément certains aliments auxquels nous sommes pourtant bien habitués…  Et on y arrive ! Alors Margot, toi tu fais comment ?

Voici quelques bons conseils sur le discours et le comportement à adopter lorsqu’on adopte un changement alimentaire, temporaire ou non, intolérant ou pas… !

Comment gérez-vous au quotidien votre alimentation sans blé, sans produits laitiers et sans oeufs ?

Je mange moins de produits industriels, transformés. Je mange mieux et plus diversifié. Ce n’est pas tant un problème de gluten mais de sur-consommation de gluten, d’additifs…

Auparavant, je n’ai jamais eu de conseils sur mon alimentation. J’ai appris que j’avais des intolérances mais je le savais déjà car en retirant certains aliments, j’allais tout simplement mieux… Tout ce que je peux dire c’est que je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’aujourd’hui !

Que pensez-vous de l’offre de restaurants et de produits en magasin ?

Je suis très contente de ce qui existe sur Paris, on a la chance d’avoir un certain nombre de restos dont des restos vegans ! Mais il faut quand même admettre qu’on est très en retard par rapport à certains pays !

Je vois aussi tous les jours de nouveaux produits sympas et adaptés sur le marché qui seront de plus en plus accessibles demain.

Comment les gens réagissent quand vous dites que vous ne pouvez pas manger tel ou tel aliment ? La famille, les amis et aux restos ?

J’ai rarement eu de mauvaises expériences. Après, je passe quand même pas mal de temps à me justifier !  J’aime bien en parler, raconter… Ce qui est important c’est de s’affirmer, d’être dans le positif : “j’ai décidé de me faire du bien !” et de ne pas être sur la défensive, on n’a pas à se défendre de quoi que ce soit ! Et pourquoi pas leur donner envie de le faire aussi…

Comment gérez-vous pour vos invitations ?

C’est souvent le stress pour les gens, alors j’anticipe quand je peux : un petit coup de téléphone ou un sms ! Je préfère dire “j’aime bien ci ou ça” plutôt que “je ne peux pas manger ci ou ça”.

Je ramène aussi parfois le dessert, c’est l’occasion de leur faire goûter un bon gâteau mais différent. Mais j’avoue qu’il m’arrive de manger parfois avant de sortir si je sais que ça risque d’être compliqué…

Que pensez-vous des médias et des gens qui parlent de phénomène de “mode” ?

C’est génial ! on a de plus en plus de choix 🙂  il était temps !

De plus, des études sont publiées régulièrement et ça, ce n’est pas être qu’un phénomène de mode ! Dès qu’on leur évoque les symptômes, ça leur parle. C’est surtout un manque de connaissances. Mais je dois dire que je me moque de ce que les gens pensent !

Merci Margot pour cet échange très sympa 🙂

Vous pouvez retrouver Margot Montpezat sur sa page Facebook !

journal-dune-intolerante-alimentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *